Alice au Pays des Merveilles (2009)

Sortie le : 24 mars 2010

Réalisé par : Tim Burton

D’après : Les Aventures d’Alice au Pays des Merveilles et De l’Autre Côté du Miroir de Lewis Carroll

Avec : Johnny Depp, Mia Wasikowska, Helena Bonham Carter, Anne Hathaway, Crispin Glover

Synopsis :
Le jour de ses fiançailles, Alice, âgée de 20 ans, retourne au Pays des Merveilles pour sauver ses amis de la terrible Reine Rouge….

La Bande-Annonce :

L’avis de Cine’Magic :
Tim Burton revient sous l’égide de la Walt Disney Company et réinterprète le célèbre conte de Lewis Carroll. Tout le monde a en tête sa version de Charlie et la Chocolaterie, magnifique en tout point. Il reprend ici les mêmes ingrédients : un conte un peu barré, Johnny Depp, Helena Bonham Carter et sa marque de fabrique. Le tout donne un cocktail détonnant, agrémenté de la technologie 3D qui donne, sans mauvais jeu de mot, une toute autre dimension au film tant dans sa narration, que dans sa qualité d’images. Il offre encore ici des rôles totalement hallucinants à ses deux acteurs fétiches.

Johnny Depp est un monstre de cinéma, à qui la folie va définitivement bien. Il excelle à jouer ce chapelier fou et complètement à côté de la plaque. Il en devient difficile de trouver les mots pour le décrire, tant il se révèle de rôle en rôle. Il est un des rares acteurs américains à savoir composer de tels rôles, les rendant uniques, incontournables et mythiques. S’il fallait lui trouver un équivalent au féminin, ce serait, sans nul doute, Helena Bonham Carter. Tout comme lui, mais où va-t-elle chercher tout ça ? Elle est hallucinante et arrive à rendre crédible, drôle et surprenante, cette reine égoïste, sans cœur et avide de pouvoir. C’est juste brillant et terriblement jouissif. Ils constituent, à eux seuls, les deux figures les plus marquantes du cinéma américain actuel et compose un duo de choc, une fois, réuni à l’écran, poussant à chaque fois plus loin les limites de la folie et du talent. Mia Wasikowska et Anne Hathaway passerait presque pour des seconds rôles à côté d’eux, mais elles ne sont pas en reste. La petite Mia a du talent à revendre et sera à suivre de près. Sa version d’Alice est assez cabotine avec une sacrée force de caractère. Elle fait de son Alice, une jeune fille téméraire et une héroïne forte et attachante. Anne Hathaway, en Reine Blanche, prouve encore ici, toute l’étendue de son jeu et laisse apparaître un petit grain de folie, inconnu jusqu’alors. Tim Burton réunit, donc ici, un casting détonnant, servant royalement le film.

Mais que serait un film de Tim Burton, sans la musique magistrale de Danny Elfman ? Ce nouveau score est certes très emprunt de celui de Charlie et la chocolaterie, mais va définitivement bien au film et nous berce d’univers en univers. La vraie question est, tout de même : mais jusqu’où va aller Tim Burton dans sa capacité à faire rêver, à emmener dans des univers tous plus imaginaires et innovants les uns que les autres ? Tant qu’il ne s’arrête pas, il peut continuer encore et encore à transporter de la sorte. Il a un vrai talent de conteur d’histoire, ce grand monsieur du cinéma. Certes, le scénario est un peu léger, mais c’est, avant tout un film familial et il faut que chacun trouve son compte. Au vu de la qualité du reste du film et de l’œuvre de base, ceci est tout à fait excusable. D’autant que le films offre différents niveaux de lecture : de simple conte fantaisiste à quête initiatique et recherche de soi. Certains trouveront également le film un peu politiquement correcte au vu du maître aux commandes, mais Disney oblige, il aurait été difficile de faire autrement. Quoiqu’il en soit, le Alice au Pays des Merveilles de Tim Burton est un bijou visuel au casting impeccable. A voir impérativement !

Et pour finir un peu de merchandising, sur la page Facebook du site :
_ Les livres dont un magnifique conte art-book :
http://www.facebook.com/album.php?aid=154264&id=288991597033&ref=mf
_ La palette d’ombres à paupières Urban Decay spéciale « Alice in Wonderland » :
ttp://www.facebook.com/album.php?aid=154527&id=288991597033&ref=mf

Rendez-vous sur Hellocoton !
Taggé , , , , , , , .Lien pour marque-pages : Permaliens.

3 réponses à Alice au Pays des Merveilles (2009)

  1. Ping :Alice au Pays des Merveilles (1951) | Cine'Magic

  2. Ping :Shrek 4, Il Etait Une Fin (2010) – Avant-première | Cine'Magic

  3. Ping :Sweeney Todd, Le Diabolique Barbier de Fleet Street (2007) | Cine'Magic

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *