Césars 2012 : Et les gagnants sont …

Guillaume Canet ouvre cette 37ème cérémonie des Césars en rappelant que l’année 2012 a été très favorable au cinéma français et en remerciant les spectateurs qui ont foi dans le cinéma français et qui donnent envie à toute une profession de faire des films. Antoine de Caunes s’immisce dans les films de l’année : très oscars style ! Sans lui, cette cérémonie serait bien fade. Et c’est parti pour une cérémonie de près de 4h. Moins barbante que les années précédentes, la cérémonie se déroule assez vite enchainant les récompenses et les sketchs, la palme allant à Alexandre Astier et Julie Ferrier !

Le palmarès est asses étalé. 6 Césars pour The Artist, 3 pour L’Exercice de l’État, 2 pour Polisse et Angèle et Tony, 1 pour L’Apollonide : Souvenirs de la Maison Close, Les Femmes du 6e Étage et surtout Intouchables !

En résumé, Jean Dujardin s’est pris une claque, car c’est Omar Sy qui remporte le César du Meilleur Acteur ! Ça fait du bien, une académie qui récompense les acteurs de comédie. Intouchables n’en remporte qu’un, mais quel pied de nez ! En plus, c’est un peu historique, car c’est le premier acteur noir à remporter un César en tant qu’acteur, dans les trois catégories confondues !

A part ça, le reste du palmarès est tout aussi surprenant. Bérénice Bejo remporte le César de la Meilleure Actrice, en laissant Marina Foïs et Karine Viard sur le bord de la route. The Artist remporte Meilleur Film et Meilleur Réalisateur au détriment de Polisse et d’Intouchables. Un Monstre à Paris repart sans rien, tout comme La Guerre est Déclarée. Une Séparation souffle le César du Meilleur Film Étranger à Black Swan et au (Le) Discours d’un Roi.

Pour conclure, un des plus beau et plus drôle moment de la soirée revient à Kate Winslet et Michel Gondry. Il lui a remit un César d’Honneur à la fois émouvant et hilarant. La rétrospective était absolument sublime à l’image de la robe de Kate Winslet !

Le palmarès :

_ Meilleur film :
Intouchables (Eric Toledano et Olivier Nakache)
L’Exercice de l’État (Pierre Schoeller)
La Guerre est Déclarée (Valérie Donzelli)
Le Havre (Aki Kaurismäki)
Pater (Alain Cavalier)
Polisse (Maïwenn)
The Artist (Michel Hazanavicius)

_ Meilleur réalisateur :
Aki Kaurismäki (Le Havre)
Alain Cavalier (Pater)
Michel Hazanavicius (The Artist)
Olivier Nakache et Eric Toledano (Intouchables)
Maïwenn (Polisse)
Pierre Schoeller (L’Exercice de l’État)
Valérie Donzelli (La Guerre est Déclarée)

_ Meilleur acteur :
Denis Podalydès (La Conquête)
François Cluzet (Intouchables)
Sami Bouajila (Omar m’a Tuer)
Philippe Torreton (Présumé Coupable)
Olivier Gourmet (L’Exercice de l’État)
Jean Dujardin (The Artist)
Omar Sy (Intouchables)

_ Meilleure actrice :
Ariane Ascaride (Les Neiges du Kilimandjaro)
Karin Viard (Polisse)
Marie Gillain (Toutes nos envies)
Bérénice Bejo (The Artist)
Marina Foïs (Polisse)
Valérie Donzelli (La Guerre est déclarée)
Leïla Bekhti (La Source des femmes)

_ Meilleur acteur dans un second rôle :
Michel Blanc (L’Exercice de l’Etat)
Frédéric Pierrot (Polisse)
Bernard Le Coq (La Conquête)
Nicolas Duvauchelle (Polisse)
JoeyStarr (Polisse)

_ Meilleure actrice dans un second rôle :
Carmen Maura (Les Femmes du 6e étage)
Noémie Lvovsky (L’Apollonide – souvenirs de la maison close)
Zabou Breitman (L’Exercice de l’Etat)
Anne Le Ny (Intouchables)
Karole Rocher (Polisse)

_ Meilleur espoir masculin :
Guillaume Gouix (Jimmy Rivière)
Dimitri Storoge (Les Lyonnais)
Nicolas Bridet (Tu seras mon fils)
Grégory Gadebois (Angèle et Tony)
Pierre Niney (J’aime regarder les filles)

_ Meilleur espoir féminin :
Adèle Haenel (L’Apollonide – souvenirs de la maison close)
Naidra Ayadi (Polisse)
Clotilde Hesme (Angèle et Tony)
Céline Sallette (L’Apollonide – souvenirs de la maison close)
Christa Theret (La Brindille)

_ Meilleur scénario original :
L’Exercice de l’Etat (Pierre Schoeller)
Polisse (Maïwenn)
Intouchables (Eric Toledano , Olivier Nakache)
The Artist (Michel Hazanavicius)
La Guerre est déclarée (Valérie Donzelli)

_ Meilleure adaptation :
La Délicatesse (David Foenkinos , Stéphane Foenkinos)
L’Ordre et la morale (Mathieu Kassovitz)
Omar m’a tuer (Roschdy Zem)
Carnage (Roman Polanski)

_ Meilleur premier film :
La Délicatesse (David Foenkinos , Stéphane Foenkinos)
My Little Princess (Eva Ionesco)
Angèle et Tony (Alix Delaporte)
17 filles (Delphine Coulin , Muriel Coulin)
Le cochon de Gaza (Sylvain Estibal)

_ Meilleure musique originale :
Un monstre à Paris (Mathieu Chédid)
L’Exercice de l’Etat (Philippe Schoeller)
The Artist (Ludovic Bource)
Les Bien-aimés (Alex Beaupain)
L’Apollonide – souvenirs de la maison close (Bertrand Bonello)

_ Meilleure photo :
L’Exercice de l’Etat (Julien Hirsch)
Polisse (Pierre Aïm)
Intouchables (Mathieu Vadepied)
The Artist (Guillaume Schiffman)
L’Apollonide – souvenirs de la maison close (Josée Deshaies)

_ Meilleurs décors :
Les Femmes du 6e étage (Pierre-François Limbosch)
Le Havre (Wouter Zoon)
L’Exercice de l’Etat (Jean-Marc Tran Tan Ba)
The Artist (Laurence Bennett)
L’Apollonide – souvenirs de la maison close (Alain Guffroy)

_ Meilleurs costumes :
Les Femmes du 6e étage (Christian Gasc)
My Little Princess (Catherine Baba)
La Source des femmes (Viorica Petrovici)
The Artist (Mark Bridges)
L’Apollonide – souvenirs de la maison close (Anaïs Romand)

_ Meilleur son :
L’Exercice de l’Etat (Jean-Pierre Laforce , Julie Brenta , Olivier Hespel)
Polisse (Emmanuel Croset , Nicolas Provost , Rym Debbarh-Mounir)
Intouchables (Jean Goudier , Jean-Paul Hurier , Pascal Armant)
La Guerre est déclarée (André Rigaut , Laurent Gabiot , Sébastien Savine)
L’Apollonide – souvenirs de la maison close (Jean-Pierre Duret , Jean-Pierre Laforce , Nicolas Moreau)

_ Meilleur montage :
L’Exercice de l’Etat (Laurence Briaud)
Polisse (Laure Gardette , Yann Dedet)
Intouchables (Dorian Rigal-Ansous)
The Artist (Anne-Sophie Bion , Michel Hazanavicius)
La Guerre est déclarée (Pauline Gaillard)

_ Meilleur film de court métrage :
L’Accordeur
J’aurais pu être une pute (Baya Kasmi)
Je pourrais être votre grand-mère (Bernard Tanguy)
La France qui se lève tôt (Hugo Chesnard)
Un monde sans femmes (Guillaume Brac)

_ Meilleur film d’animation :
Un monstre à Paris (Eric Bergeron)
Le Chat du rabbin (Antoine Delesvaux , Joann Sfar)
La queue de la souris (Benjamin Renner)
Le Tableau (Jean-François Laguionie)
Le Cirque (Nicolas Brault)

_ Meilleur film documentaire :
Le Bal des Menteurs : le procès Clearstream (Daniel Leconte)
Michel Petrucciani (Michael Radford)
Tous au Larzac (Christian Rouaud)
Ici on noie les Algériens (Yasmina Adi)
Crazy Horse (Frederick Wiseman)

_ Meilleur film étranger :
Black Swan (Darren Aronofsky)
Drive (Nicolas Winding Refn)
Melancholia (Lars von Trier)
Le Discours d’un Roi (Tom Hooper)
Le Gamin au vélo (Jean-Pierre Dardenne , Luc Dardenne)
Incendies (Denis Villeneuve)
Une Séparation (Asghar Farhadi)

Rendez-vous sur Hellocoton !
Taggé , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , .Lien pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *