[Cycle Anne Hathaway] Le Diable s’Habille en Prada (2006)


Sortie le : 27 septembre 2006

Réalisé par : David Frankel

Avec : Anne Hathaway, Meril Streep, Emily Blunt, Stanley Tucci

Synopsis :
Andrea Sachs, jeune journaliste, décroche le poste très convoité d’assistante de Miranda Priestley, rédactrice en chef de Runway. Ce qui s’avère être une excellent opportunité pour son avenir, va vite tourner au cauchemar…

La bande-annonce :

L’Avis de Cine’Magic :
Le Diable s’Habille en Prada est l’adaptation du roman éponyme de Lauren Weisberger. Elle s’avère être plus politiquement correct que le livre. Même si elle s’en défend, le livre est un portrait acide d’Anna Wintour, rédactrice en chef de Vogue Amérique : le film est plus édulcoré et notamment sa fin, bien gentillette. Certes, la plupart des scènes où Miranda Priestley en fait baver des ronds de chapeau à Andrea sont bien présentes, mais il manque la grande scène d’Andrea ! Le film est cependant très bon : l’humour, même si moins cynique que dans le livre, est bien présent. Le personnage de Miranda est respecté et magnifiquement par Meryl Streep, tout comme celui d’Andrea par Anne Hathaway.

Elles sont toutes deux sublimes. Meryl Streep est juste ce qu’il faut de froideur et de méchanceté. Elle est exceptionnelle et arrive même à rendre Miranda touchante. Anne Hathaway est piquante, amusante et terriblement belle. Elle incarne une Andy au-delà des espérances. Emily Blunt interprète une Emily, ça ne s’invente pas, encore plus garce que dans le livre où il est quelque peu différent. A aucun moment, elle ne critique Miranda. Il y a normalement une complicité entre Emilie et Andrea dans les coups durs. Andrea ne trahit pas Emilie dans le livre ! C’est une mononucléose qui l’empêche d’aller au bureau et à Paris. Stanley Tucci interprète deux personnages du livre, mixé pour les besoins du film. Il est énorme !

De nombreux changements qu’il est difficile de pardonner ! Le film se laisse cependant voir avec plaisir. La bande orignal est punchy et colle très bien à tout ce luxe et l’aspect « défilé de mode. La semaine de la mode à Paris est très fidèle et laisse rêveur. Le film est une véritable victime de la mode, encore plus que dans le livre. Un réel effort a été fait pour respecter les tenues d’Andrea au cours de l’histoire. Le Diable s’Habille en Prada est donc un très bon film, très agréable, mais une adaptation un peu décevante. « C’est tout. »

Cycle Anne Hathaway :
Princesse Malgré Elle
Un Mariage de Princesse
Rachel Se Marie (A venir)
The Dark Knight Rises

Rendez-vous sur Hellocoton !
Taggé , , , , , .Lien pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *