Desperate Housewives (2004)


Créée par : Marc Cherry en 2004

Avec : Marcia Cross, Felicity Huffman, Eva Longoria, Teri Hatcher

Saison : 8 – Episodes : 180 – Statut : Arrêtée en 2012

Synopsis :
Wisteria Lane est une bourgade paysible où tout le monde vit en paix, du moins en apparence. Bree Van de Kamp est la femme au foyer idéale. Lynette Scavo, la working girl, qui se débat entre travail, mari et enfants. Susan Meyer, la mère divorcée à côté de la plaque et Gabrielle Solis, l’ex-mannequin, au mari absent. Un jour, tout bascule: Mary-Alice Young se suicide, laissant planer un mystère autour de sa mort et réagir nos desperate housewives trop bien installées dans leur petite vie. Et si tout n’était pas aussi rose au derrière les portes closes?

La Bande Annonce :

L’Avis de Cine’Magic :
Après huit ans d’antenne, Desperate Housewives tire sa révérence. Enfin diront certains et dommage diront les autres. La série s’est arrêté en mai aux USA et Canal + diffusera le double épisode final, ce soir, non sans une pointe d’émotion. Il est bizarre de se dire que nous n’aurons plus jamais rendez-vous avec des nouvelles aventures de nos Desperate Housewives. La série nous a accompagné pendant huit ans de notre vie. Aujourd’hui, une page se tourne. Elle aura connu des hauts et des bas.

Marc Cherry aura conquis les téléspectateurs avec une première saison captivante, cynique et haletante. La deuxième saison sera dans la même veine et introduit un élément récurrent des saisons à venir : la nouvelle desperate housewives qui s’installe à Wisteria Lane avec un secret. La saison 3 sera très mouvementée, mais un peu en dessous des deux premières saisons. Il aura offert cependant un des épisodes catastrophes les plus marquants de la série, le braquage, avec la tornade de la saison 4. Celle-ci marquera le retour de Katherine Mayfair et le début des plus mauvaises saisons de la série. En effet, la saison 5 traînera en longueur, tout comme la saison 6, malgré un saut dans le temps de 5 ans, un crash d’avion et une intrigue intéressante autour de Dave Williams. La saison 7 renoue avec l’esprit initial de la série pour nous amener à cette magnifique saison 8 et à ce double épisode final de très haut niveau.

La série aura permis de découvrir ou redécouvrir de grandes actrices. Marcia Cross, connu pour son rôle dans Melrose Place, incarne une Bree somptueuse. Le personnage est quelque peu détestable dans les premières saisons et s’avère un des personnages les plus humains de la série. Eva Longoria a su faire évoluer son personnage de garce capricieuse à une mère et femme prête à tout pour les siens. Felicity Huffman est la mère au foyer par excellence avec ses envies et désirs d’évasion. Elle, aussi, passera par tous les stades, de femme au foyer à working girl. Enfin, Teri Hatcher, connue pour Loïs et Clark : Les Nouvelles Aventures de Superman, ne déroge pas à la règle, même si ses multiples séparation avec Mike finissaient par être lassante. Les hommes ne sont pas en reste : ces messieurs interprètent de vrais hommes dévoués à leur famille et près à les protéger contre tout. Les plus notables furent les personnages de Mike Delfino, Carlos Solis et Tom Scavo.

Desperate Housewives reste au final une excellente série, même si deux évènements resteront impardonnables : les morts d’Eddie Britt et de Mike Delfino. Le dernier épisode, durant 1h30, est une très belle fin. Il respecte les codes d’un final digne de ce nom. Il manque cependant un peu de panache. Il reste très classique dans le traitement. Cette fin ouverte et d’ailleurs un peu rageante. Malgré cela, il n’en reste pas moins un épisode efficace qui clôt en beauté la série. Desperate Housewives aura marqué toute une génération de femmes, mais aussi d’hommes. Elle reste, à ce jour, un des meilleurs drama produit par ABC !

Rendez-vous sur Hellocoton !
Taggé , , , , , .Lien pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *