Harry Potter et la Coupe de Feu (2005)

Sortie le : 30 novembre 2005

Réalisé par : Mike Newell

Avec : Daniel Radcliffe, Emma Watson, Rupert Grint, Michael Gambon, Maggie Smith, Alan Rickman, Tom Felton, Robbie Coltrane, Emma Thompson, Brendan Gleeson, Ralph Fiennes, Robert Pattinson

Synopsis :
A quelques jours de la rentrée à Poudlard, Harry Potter et ses amis assistent à la Coupe du Monde Quidditch. D’étranges évènements vont venir troubler l’évènement et annoncer une année très sombre pour le monde de la magie et une année scolaire ponctuée par le tournoi des trois sorciers…

La Bande Annonce :

L’Avis de Cine’Magic :
Deuxième changement de réalisateur de la saga ! Après les dégâts provoqués par Alfonson Cuaron, Mike Newell était attendu au tournant. Il s’en sort bien mieux que son prédécesseur ! Il amorce à merveille le changement d’ambiance de la saga. Les temps deviennent sombres et elle suit le mouvement. La Coupe de Feu est clairement un tournant dans l’histoire : la magie féerique et amusante laisse place à un aspect bien plus noir du monde des sorciers. Même si quelques petits changements ont été effectués par rapport au livre, il n’entache en rien cette adaptation. Au contraire, Mike Newell réalise un des meilleurs films de la saga. Il allie parfaitement l’émotion et la noirceur caractéristique de ce quatrième tome. Le casting s’enrichie et anciens comme nouveaux donnent une vraie force au film.

Le changement majeur au niveau du casting concerne le personnage de Dumbledore. En effet, Richard Harris étant décédé, il est remplacé par Michael Gambon. Le changement passerait presque inaperçu tant le maquillage et le costume joue beaucoup pour le rôle. Il reprend avec brio et sans le trahir, un personnage haut en couleur. Robert Pattinson fait ses premiers pas à l’écran et fait déjà preuve d’un grand charisme. Brendan Gleeson se glisse dans la peau de Maugrey Fol’Oeil avec une justesse incroyable. Il est vraiment brillant et retransmet le personnage comme on peut se l’imaginer en lisant le livre. Les trois acteurs principaux quittent définitivement le monde de l’enfance et leur personnage plonge doucement vers le monde adulte. Emma Watson reste toujours un cran au-dessus de Rupert Grint et Daniel Radcliffe. Son jeu est bien plus intense et recherché.

Il est cependant regrettable que certains éléments soient si peu développés, comme une certaine évasion d’Azkaban et le mystère autour de Barty Croupton. Ces éléments n’étaient certes pas essentiel à l’histoire, mais auraient mérité d’être abordés et auraient permis une fin un peu moins rapide. Le film est une fois de plus porté par un score magnifique. Cette fois-ci, Patrick Doyle prend les rennes des partitions musicales : un régal ! Les effets visuels sont magnifiques, notamment les textures des dragons et des sirènes. Les décors ne sont pas en reste avec, entres autres, un labyrinthe sombre et angoissant, ainsi qu’un stade de quidditch hors norme et un cimetière tant redouté. Harry Potter et la Coupe de Feu remplit largement son contrat : adapter tout en gardant l’esprit du livre, les scènes clés et rendre un film époustouflant et épique. Ce quatrième volet est un des meilleurs, voir le meilleur film de la saga Harry Potter !

La Saga Harry Potter :
Harry Potter à l’Ecole des Sorciers
Harry Potter et la Chambre des Secrets
Harry Potter et le Prisonnier d’Azkaban
Harry Potter et l’Ordre du Phénix
Harry Potter et le Prince de Sang-mêlé
Harry Potter et les Reliques de la Mort – Partie 1
Harry Potter et les Reliques de la Mort – Partie 2

Rendez-vous sur Hellocoton !
Taggé , , , , , , , , , , , , , , , .Lien pour marque-pages : Permaliens.

7 réponses à Harry Potter et la Coupe de Feu (2005)

  1. MissCloporte dit :

    Arf là je suis pas d’accord.Je trouve que le réalisateur a trop accentué le coté amourette (avec Ron Hermione Krum ) et pas assez sur l’enquête pour savoir qui a mis le nom de Harry dans la coupe, pourquoi, est un complot. On voit à peine le mystère sur Karkaroff et Severus. Et la scène de quidditch tu restes sur la fin. Et je suis désolé mais le match avec le dragon, qui se détache pour se battre su les toits de Poudlard, c’est certes très beau visuellement mais niveau logique et vraisemblance tu repassera. Le dragon se détache pas et la base c’est chopper l’œuf. C’est tous ces petits trucs qui ne m’ont pas fait aimé ce film. C’est pas le pire mais faut vraiment se détacher du bouquin pour l’apprécier, limite comme un film sans lien avec le livre. Chose que j’ai du mal, j’avoue avec Harry Potter

  2. Ping :La Saga Harry Potter (2001 – 2011) | Cine'Magic

  3. Ping :Harry Potter et la Chambre des Secrets (2002) | Cine'Magic

  4. Ping :Harry Potter et le Prisonnier d’Azkaban (2004) | Cine'Magic

  5. Ping :Harry Potter et les Reliques de la Mort – Partie 1 (2010) – Avant-première | Cine'Magic

  6. Ping :Harry Potter et le Prince de Sang-Mêlé (2009) | Cine'Magic

  7. Ping :Harry Potter à l’Ecole des Sorciers (2001) | Cine'Magic

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *