Jeux d’Enfants (2003)

Sortie le : 17 septembre 2003

Réalisé par : Yann Samuell

Avec : Marion Cotillard, Guillaume Canet

Synopsis :
« Tout a commencé avec une jolie boîte et une jolie copine. Si Sophie avait la boîte, elle pouvait me donner n’importe quel gage. Cap ou pas cap ? C’était parti ! Je crois que c’est comme ça que ça a vraiment commencé… »

La Bande-Annonce :

L’avis de Cine’Magic :
A l’occasion de la sortie du nouveau film de Yann Samuell, L’Age de Raison, Cine’Magic revient sur le premier film du réalisateur : Jeux d’Enfants. Ce premier long métrage est déjà emprunt d’une certaine marque de fabrique, qui sera celle de tous ses films suivants : le mélange entre onirisme et réalité. Il sait instaurer ce sentiment perpétuel d’être entre deux eaux, entre l’envie que le jeu continue et qu’il s’arrête. Un savoureux cocktail, entre taquinerie, mesquinerie, fantaisie, romantisme et passion, qui emporte le spectateur dans cette histoire d’amour atypique et terriblement jouissive. Jeux d’Enfants est un contre-pied aux comédies romantiques et une ode au « Attrape-moi si tu peux ». Le film doit beaucoup à l’alchimie de son duo principale, Marion Cotillard et Guillaume Canet.

A l’image de son personnage, Marion Cotillard avait encore toute sa fraîcheur, son cynisme et cette désinvolture de l’avant (La) Môme. Elle revêtit là une de ses meilleures prestations, celle qui la sort de son personnage de Taxi et lui ouvre alors toutes les portes. Guillaume Canet avait lui aussi encore ce côté baroudeur, moins propre, plus dans l’humour et dans la légèreté. A l’écran, leur couple, qui deviendra réalité bien des années après dans la vraie vie, fonctionne divinement bien. C’est un peu comme si leur amour était né sur grand écran à leur insu aux travers de Sophie et Julien. Ils sont poignants de réalité et tellement attachant.

La voix-off de Guillaume Canet est un autre point fort du film. Elle marque aussi un autre élément clé des films de Yann Samuell : une histoire, un point de vue, un narrateur. Il aime également la couleur, ce qui donne un film chaleureux et d’une esthétique incomparable. D’ailleurs, les parties oniriques font parties des musts du genre, tour à tour, dépaysantes, amusantes et enivrantes. Il aime raconter des histoires, emmener le spectateur dans un autre monde, loin de la grisaille du quotidien, mais, à la fois, tellement ancré dans la réalité. Les films de Yann Samuell sont une poésie visuelle et narrative, une invitation aux rêves et à l’imaginaire. Jeux d’Enfants est juste magnifique et il fait partie des rares coups de cœur de Cine’Magic. A voir et revoir à l’infini ! Cap ou pas Cap ?

Rendez-vous sur Hellocoton !
Taggé , , , .Lien pour marque-pages : Permaliens.

3 réponses à Jeux d’Enfants (2003)

  1. Ping :Top 5 : Les meilleures scènes de baiser au cinéma | Cine'Magic

  2. Ping :L’Age de Raison (2010) – Avant-première | Cine'Magic

  3. Ping :TOP 5 : Meilleures Comédies Romantiques | Cine'Magic

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *