La Trilogie Scream (1997, 1998, 2000)

Sortie le : 16 juillet 1997 (Scream), 8 juillet 1998 (Scream 2), 19 avril 2000 (Scream 3)

Réalisés par : Wes Craven

Ecrits par : Kevin Williamson

Avec : Neve Campbell, Courtney Cox(-Arquette), David Arquette, Liev Schreiber, Jamie Kennedy

Guest-Stars (Premier Volet) : Drew Barrymore, Henry Winkler (Le célèbre Fonzie), Linda Blair (L’Exorciste)

Guest-Stars (Second Volet) : Jada Pinkett-Smith, Sarah Michelle Gellar, Joshua Jackson (Dawson), Heather Graham (Austin Powers, From Hell), Selma Blair (Sexe Intentions), Tori Spelling

Guest-Stars (Troisième Volet) : Carrie Fisher (Trilogie Star Wars – Princesse Leïa), Patrick Dempsey (Grey’s Anatomy, Il Etait Une Fois)

Synopsis :
« Do you like scary movies ? » (Tu aimes les films d’horreur ?) Drôle de question posée au téléphone et si elle annonçait votre mort ? Un tueur sans pitié sème le chaos dans la petite ville de Woodsborough. Ne décrochez pas le téléphone…

Les Bande-Annonces :

Scream (Interdit aux moins de 16 ans)

Scream 2 (Interdit aux moins de 12 ans)

Scream 3 (Interdit aux moins de 12 ans)

L’avis de Cine’Magic (Scream) : « Set The Rules »
Scream est le premier d’un nouveau genre du cinéma d’horreur : les slasher movies. Autrement dit, un film qui fait peur avec des ados et un meurtrier masqué où les règles sont largement détournées. Les règles pour survivre dans un film d’horreur sont les suivantes :

Règle n°1 : Pas de sexe. La virginité comme moyen de survie (C’est très puritain, mais c’est normal. Les américains ont inventé et donné ses lettres de noblesse au cinéma d’horreur)
Règle n°2 : Pas d’alcool, ni de drogue, car elles conduisent à enfreindre la règle n°1.
Enfin règle n°3 : Ne jamais dire « Je reviens tout de suite », car en général vous ne revenez jamais.

Scream joue avec les règles, les enfreint et surtout les détournent. Tout le monde est suspect ! Le film est aussi un hommage au genre, car Wes Craven est un des maîtres de l’horreur outre-atlantique. Il signait son grand retour au ciné de genre avec ce film porté par un scénario d’un autre spécialiste du suspens, Kevin Williamson. Sa patte se sent vraiment, notamment avec les nombreuses références à d’autres films (Freddy, Halloween, Le Bal de l’Horreur, des films avec Meg Ryan, etc. …). Il aime le cinéma et ça se sent. Il nous offre une de ses meilleures histoires. Certains dialogues sont également très marrant.

Wes Craven maîtrise son sujet de bout en bout. La scène d’ouverture avec Drew Barrymore est une des meilleures scènes d’ouverture de toute l’histoire du cinéma. En dix minutes, le film est lancé, les règles sont posées et l’ambiance stressante du film apparaît sans plus s’arrêter jusqu’à la fin. Le tout est porté par une bande originale punchy et métaleuse, mêlé au magnifique score de Marco Beltrami.

Le trio Campbell-Cox-Arquette est brillant et ils jouent tous à merveille. Leur cynisme est limite jouissif. Leur force est aussi très prenante. On a envie de les voir « gagner » et que le tueur s’en prenne plein la tête. Même si on devine qui est le tueur, le suspens est quand même latent jusqu’au bout. Ce masque est vraiment effrayant et le levée de rideau est exceptionnel. Le final est ahurissant et très drôle.

L’avis de Cine’Magic (Scream 2) : “Bend The rules”
Le retour du tueur au masque ! Toute l’équipe est de retour des acteurs au réalisateur en passant par le scénariste et le compositeur. Les règles ont été posées dans le premier volet, maintenant, le tueur passe à la vitesse supérieure. Plus de meurtres, mieux élaborés et un terrain de jeu plus grand (L’Université de Windsor).

Les survivants du premier opus tentent tous de se reconstruire alors que le film de leur épreuve va sortir. L’originalité réside dans l’idée du film dans le film avec Stab. Là encore, Wes Craven nous offre une scène d’ouverture à couper le souffle dans un cinéma bondé avec une Jada Pinkett-Smith criante de vérité. La tension est plus palpable que dans le premier (la scène de la voiture !) et le rebondissement final est vraiment une claque, même si on pouvait s’en douter, c’est très logique, très dans l’esprit des films d’horreur.

Wes Craven réussit le tour de force de nous happer, malgré que l’effet de nouveauté soit passé, qu’il n’y a plus la surprise du premier. Un grand moment de terreur !

L’avis de Cine’Magic (Scream 3) : “Forget The Rules”
Le nombre de protagonistes se réduit, tout le monde rempile sauf Kevin Williamson et c’est bien là que le bas blesse. Ehren Kruger a gardé l’idée du film dans le film. Cette fois-ci, le film se passe sur le plateau de tournage de Stab 3 et la réalité va vite rattraper la fiction. Sidney vit isolé dans une maison surprotégée pour oublier. Gale est toujours écrivain et Dewey consultant sur Stab 3. Ils vont tous les trois être appelés par un enquêteur pour l’aider à coincer le tueur. Un des premiers grands rôles de Patrick Dempsey.

On commence à connaître le truc et c’était peut-être le film de trop. Tous les ingrédients sont là, mais ça ne fait pas effet comme le premier. La tension est bien présente, mais les meurtres sont baclés, les acteurs secondaires au rabais et les dialogues beaucoup moins bons. L’absence de Kevin Williamson se sent grandement. Le film souffre également d’un gros problème: son final. C’est tellement vu et revu. En même temps, c’est vrai qu’il restait peu de possibilités, mais c’est mal amené. Cela reste un bon moment malgré tout et on peut encore une fois saluer la scène d’ouverture.

L’avis de Cine’Magic (Trilogie Scream) :
Le premier est le meilleur de la trilogie. Ses répliques sont cultes : « Je vais te saigner comme une truie ! », « Tu aimes les films d’horreur ? », « Ils reviennent toujours… Pas dans mon film ! », etc. … Il a ouvert la voie et redonner un nouveau souffle au cinéma d’horreur. Un film du genre incontournable. Le deuxième est presque aussi bon que le premier. L’effet de surprise en moins, mais il s’en sort très bien, notamment grâce à son final. Le troisième reste un bon film, mais certainement le moins bien de la trilogie. Ils auraient peut-être du s’arrêter au deuxième film. Cependant, un quatrième opus est en chantier et est prévu pour 2011 avec la même équipe que les trois premiers films. Dix ans se sont écoulés, les techniques de cinéma ont évolué, le jeu des acteurs aussi, tout comme le style de Williansom, ce qui est très prometteur.

Extraits :

Scream – Scène d’ouverture

Classement des 100 films d’horreur – Scream – n°13

La Saga :
_ Scre4m

Rendez-vous sur Hellocoton !
Taggé , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , .Lien pour marque-pages : Permaliens.

3 réponses à La Trilogie Scream (1997, 1998, 2000)

  1. Ping :Urban Legend (1998) | Cine'Magic

  2. Ping :Top 3 des 90’s – Dawson (1998) | Cine'Magic

  3. Ping :Scream 4 : le premier trailer! | Cine'Magic

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *