Les Lyonnais (2011) – Avant-première

Sortie le : 23 novembre 2011 (Region Lyonnaise) et 30 novembre 2011 (Reste de la France)

Réalisé par : Olivier Marchal

Avec : Gérard Lanvin, Tchéky Karyo, Lionel Astier, Dimitri Storoge, Olivier Chantreau, Simon astier

Synopsis :

Libremement inspiré du livre Pour une poignée de cerises d’Edmond « Momon » Vidal, Les Lyonnais retracent l’histoire d’un des plus célèbres gang de braqueurs : Les Lyonnais

La Bande Annonce :

L’Avis de Cine’Magic :
Olivier Marchal, réalisateur incontournable en matière de polar français, a choisi pour son quatrième film de se mettre, cette fois-ci, du côté des voyous. Il réalise un film retraçant librement l’histoire du gang des Lyonnais. Les Lyonnais s’avère un film efficace, émouvant, palpitant et terriblement prenant. Olivier Marchal s’éloigne un peu de ses films précedents en réalisant un film moins noir, plus tourné vers des valeurs comme l’amitié, la loyauté et l’honneur. Le casting est impeccable et colle parfaitement à l’ambiance du film.

Tout d’abord, Gérard Lanvin est fait pour les films noirs. Tout son talent éclate dans ce genre de rôle. Tout en noirceur et charisme, il incarne un Momon Vidal fort, puissant et malgré tout attachant. Tchéky Kario est également très impressionnant. Il joue un voyou « parfait ». Lionel Astier, qu’on connait peut dans des rôles noirs, est assez bluffant et surprenant. A lui aussi, les rôles forts lui vont comme un gant. Le casting des héros plus jeunes n’est pas en reste. Dimitri Storoge, qui joue Momon jeune, montre un jeu à la fois intense et émouvant, un personnage loyal et charismatique. Il en est de même pour Olivier Chantreau, qui joue Suttel jeune. Il pose bien les bases pour l’évolution du personnage. Il y a un vrai lien entres les deux acteurs. Le plus amusant reste de voir Simon Astier jouer le même rôle que son père, mais en plus jeune. L’acteur est d’ailleurs assez méconnaissable. Il campe un rôle fort qui lui va à merveille.

Olivier Marchal montre que voyou ne rime pas forcément avec mauvais, comme il avait pu démontrer que flic ne veut pas obligatoirement dire bon. Le film se joue sur deux époques différentes et le contraste se joue par l’image. En effet, pour les périodes anciennes, les couleurs virent au sépia, donnant un aspect nostalgique aux images qui déroulent à l’écran. Comme à son habitude, Olivier Marchal fait preuve d’un grand sens de l’esthétisme dans un grand nombre de séquence. Il magnifie la ville de Lyon, l’ambiance du film et son propos. Les Lyonnais est un grand polar français qui n’a rien à envier à ceux proposés outre-atlantique. Un grand film qu’il serait dommage de rater !

Avant-première à Lyon en présence de l’équipe du film :


Avant-Première Les Lyonnais par Cine-Magic

Rendez-vous sur Hellocoton !
Taggé , , , , , , , , .Lien pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *