Resident Evil : Afterlife 3D (2010)

Sortie le : 22 septembre 2010

Réalisé par : Paul W.S. Anderson

Avec : Milla Jovovich, Ali Larter, Wentworth Miller

Synopsis :
Alors que le monde est dévasté et profondément rongé par le virus T. Quelques personnes tentent de survivre et de rejoindre Aracadia, un endroit sain et porteur d’espoir…

La Bande Annonce :

L’Avis de Cine’Magic :
Sortie dans la quasi-indifférence, Resident Evil : Afterlife 3D représente tout de même un évènement. Il est le premier film à utiliser la technologie 3D et les mêmes caméras qu’Avatar. Bien évidemment, c’est plus un effet marketing qu’un réel plus pour le film. Certes, la profondeur de champs et l’esthétique sont à couper le souffle, mais n’apportent pas grand-chose à un tel film. D’autant qu’il n’est pas le plus brillant du genre. La franchise commence à lasser. C’est toujours la même histoire, les mêmes idées. C’est juste un film de zombie accessible au grand public, ni plus, ni moins. Le casting fait ce qu’il peut et c’est bien un des seuls points forts avec certaines cascades ou scènes de combat totalement hallucinantes.

Milla Jovovich connaît son personnage et semble s’éclater à le jouer. Elle tient le film sur ses épaules. C’est vraiment l’élément indispensable de la saga. Elle est Alice et ce rôle la marquera longtemps. Le rôle est très intense et fort, tant physiquement que moralement, et lui va vraiment bien. Ali Larter est une habituée de ce genre de rôles, à la fois torturé et obstiné. Elle est à la fois un très bon contrepoids mais aussi un bon complément de Milla Jovovich. Leur duo fonctionne bien. L’introduction de Wentwoth Miller dans le film est également un plus, même s’il est difficile de ne pas penser à Michael Scofield, son personnage de Prison Break. Il reste un bon élément du film, bien qu’il fasse un peu pâle figure à côté des héroïnes.

Le film n’est ni bon, ni mauvais. Certains scènes sont incohérentes, voir improbables, mais il n’y a aucun temps morts. La tension est quasiment présente pendant tout le film, apportant son lot de sursaut et de montée d’adrénaline. Les zombies sont également très flippant et le méchant fait froid dans le dos. Un bon film de zombie en somme, même si ce n’est pas le meilleur du genre !

Rendez-vous sur Hellocoton !
Taggé , , , .Lien pour marque-pages : Permaliens.

Une réponse à Resident Evil : Afterlife 3D (2010)

  1. Ping :Resident Evil : Afterlife 3D (2010) | Cine'Magic | Celebs in the City !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *