The Artist (2011)

Sortie le : 12 octobre 2011

Réalisé par : Michel Hazanavicius

Avec : Jean Dujardin, Bérénice Bejo, James Cromwell, Penelope Ann Miller, Malcolm McDowell, Missi Pyle, Beth Grant, Ed Lauter, Joel Murray, Ken Davitian, John Goodman

Synopsis :
Les années 1930, apogée du cinéma muet. Cependant, George Valentin, une des plus grandes vedettes d’Hollywood, va rapidement se faire détrôner par les stars du cinéma parlant, en plein essor, et commencer sa descente aux enfers.

La bande annonce :

L’avis de Cine’Magic :
Sélectionné pour la compétition du Festival de Cannes 2011, The Artist résulte d’une idée folle lancée par Michel Hazanavicius, le réalisateur : faire un film muet, noir et blanc, à une époque où la nouveauté est toujours recherchée, la 3D envahissant de plus en plus nos écrans. Autant dire que The Artist sort tout de suite son épingle du jeu, et c’est un pari très risqué : est-ce possible de faire du neuf avec une matière tellement vieille en années d’évolutions cinématographiques ? Doit-il réaliser un simple hommage ? Doit-il relancer le genre ? Doit-il faire un film moderne ? Tant de questions qu’on est en droit de se poser avant la projection tant le projet est fou.

Pour l’équipe du film, le résultat était clair : ça passe ou ça casse. C’est génial ou c’est à jeter. Comment faire alors pour qu’il soit justement génial ? Le projet était tellement surréaliste qu’on ne peut y ajouter un scénario des plus travaillés. En effet, l’histoire est un peu simple, déjà vue, mais ce n’est finalement pas ce qui nous intéresse dans ce film. Là où ils marquent un bon coup, c’est en choisissant d’en faire une comédie. Dramatique certes, mais pas un drame à part entière. La technique est tellement dépassée aujourd’hui qu’il lui faut beaucoup d’énergie et de rythme pour surmonter les effets du temps, ce qui est très difficile à réaliser pour un drame. On ne doit pas s’ennuyer un seul instant, sinon c’est la catastrophe.

Hazanavicius s’est entouré de ses fidèles compagnons : Jean Dujardin et Bérénice Bejo, que l’on a déjà vu ensembles à l’écran pour OSS 117 : Le Caire, Nid d’Espions, également réalisé par Michel Hazanavicius. Dujardin est célèbre pour n’avoir quasiment faits des films comiques autant adorés que décriés, et c’est la première fois qu’on le regarde avec autant de sérieux dans une comédie. On ne l’attendait pas là, et finalement c’est là qu’il est le mieux. Sa performance est des plus surprenantes et montre sa capacité à tout jouer. Si un jour on nous avait dit Jean Dujardin dans un film muet, on n’aurait pu croire ça possible. Maintenant, on sait qu’il n’y a que lui qui aurait pu faire ça. Sa compatriote n’est pas en reste. Bérénice Bejo pétille à l’écran et ajoute une petite touche de fantaisie au film. Un vrai rayon de soleil, de bonheur. On sent qu’ils prennent énormément de plaisir à jouer ensemble, à ne pas parler, et par moment ils semblent plus parlants qu’avec des mots.

Le plus grande force de The Artist, c’est certainement ça. La cohésion. Tout s’accorde à merveille. Chacun a fait un travail incroyable qui donne un résultat époustouflant. La perfection de The Artist c’est que c’est un hommage jusqu’au bout des ongles ! On reconnaît des clins d’œil à chaque instant. Tout est parfaitement calibré, dosé, et quoi de mieux pour un film muet que de nous proposer une musique à couper le souffle composée par Ludovic Bource ? Peut-être la plus grande réussite du film.

Là où le film pêche un peu, c’est finalement dans son concept. Le film muet n’est plus d’actualité depuis longtemps et actuellement peu de gens ont connu cette époque, et peut donc en ennuyer plus d’un. Malgré ça, The Artist est un des films les plus surprenants qu’il nous ait été donné de voir ces dernières années. Il respire la fraîcheur, la joie, la bonne humeur, le rire, l’émotion, avec pourtant une technique qui est d’un temps révolu. Qui eu crut qu’il puisse décrocher pas moins de 10 nominations aux Oscars 2012 ? Un véritable coup de cœur, à voir de toute urgence tant l’hommage est d’une beauté renversante, à l’image d’Hugo Cabret.

Rendez-vous sur Hellocoton !
Taggé , , , , , , , , , , , , , , .Lien pour marque-pages : Permaliens.

3 réponses à The Artist (2011)

  1. Ping :Oscars 2012 : Et les gagnants sont… | Cine'Magic

  2. Ping :Oscars 2012 : Et les nommés sont… | Cine'Magic

  3. Ping :Stars 80 (2012) | Cine'Magic

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *