The Social Network (2010) – Avant-première

Sortie le : 13 octobre 2010

Réalisé par : David Fincher

Avec : Jess Einseberg, Justin Timberlake, Andrew Garfield

Synopsis :
Mark Zuckerberg, geek mal dans sa peau, crée, suite à une rupture, un site internet pour que les étudiants d’Harvard puissent communiquer entre eux, partager des informations : TheFacebook…

La Bande-Annonce :

L’Avis de Cine’Magic :
David Fincher, maître du suspense, revient avec l’histoire controversée du plus célèbre des sites communautaires : Facebook. Entre procès, thriller et ascension fulgurante, il nous embarque dans les méandres du succès et des rivalités, jalousies et autres appât du gain qui l’accompagne. Même si le film peut sembler bavard et lent au premier abord, il s’avère être très brillant dans sa construction et dans sa façon de traiter le sujet. En effet, se baser sur le déroulé du procès pour conter l’histoire de Facebook rend le tout extrêmement prenant. Le film est une sorte de jeu de piste assez intrigant. Le casting, pourtant peu connu pour la plupart, est de très haut vol et une excellente surprise, notamment pour Jess Einseberg et Justin Timberlake.

Jess Einseberg, connu pour Bienvenue à Zombieland, interprète à merveille Mark Zuckerberg, rendant le personnage cynique, atypique et très attachant au final. Il était fait pour incarner un geek : il lui collerait presque à la peau. Justin Timberlake est épatant ! Il arrive à faire totalement oublier le chanteur pour laisser place à son personnage à la fois trouble et éblouissant. C’est vraiment le personnage le plus difficile à cerner : arnaqueur, profiteur, ou mentor ? Justin Timberlake arrive vraiment bien à brouiller les pistes. Andrew Garfield, futur Peter Park dans la nouvelle trilogie Spider-man, est un peu en-dessous, voir en retrait, même s’il nous offre de magnifiques scènes au procès à la fois dans l’émotion et dans la colère.

Au final, c’est ce qui ressort de The Social Network : la colère des protagonistes, beaucoup d’émotions aussi bien dans le jeu que pour le spectateur et un suspense qui, sans être haletant, est très intense et assez atypique dans son traitement. Au final, qui a tord, qui a raison, a très peu d’importance, tant l’histoire est intéressante : comment à partir d’une nuit de beuverie, un homme a créé un espace qui regroupe 500 millions d’internaute à travers le monde en à peine 7 ans ! Pas le Fincher préféré de la rédaction de Cine’Magic, mais sans conteste, un des meilleurs de sa filmographie, à voir de toute urgence (Ne serait-ce que pour connaître l’envers du décor de la machine Faceboook.) !

Rendez-vous sur Hellocoton !
Taggé , , , , , , .Lien pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *