Wall Street – L’argent ne dort jamais (2010) – Avant-première

Sortie le : 29 septembre 2010

Réalisé par : Oliver Stone

Avec : Michael Douglas, Shia LaBoeuf

Synopsis :
Dans un Wall Street en plein crash boursier de 2008, Jacob Moore, jeune trader, essaye de venger la mort de son mentor, qu’une sombre histoire de rumeur a fait plongé. Gordon Gekko, sorti de prison depuis sept ans, le prend alors sous son aile…

La Bande Annonce :

L’Avis de Cine’Magic :
Plus de 20 ans après le premier volet de Wall Street, Oliver Stone revient avec le second opus. Deux grandes différences s’opèrent : celle du contexte financier en pleine crise financière de 2008 et le casting. En effet, seul Michael Douglas rempile. Cependant, les mêmes reproches peuvent être faits que pour le premier opus. Le film est bon en soi, mais il manque quelque chose, notamment l’adrénaline. Oliver Stone a une vision très froide et en retrait de Wall Street. Il ne s’implique pas vraiment, laissant le soin au spectateur d’interpréter le film à sa manière. Cela dessert grandement le film, qui laisse perplexe. Certains passages sont très émouvants, mais ce n’est pas vraiment ce qu’on pouvait attendre. Oliver Stone se concentre trop sur le drame et en oublie l’aspect « Thriller ».

Michael Douglas est toujours aussi impressionnant en Gordon Gekko : quel monstre ! 2010 est définitivement l’année des « Papis » d’Hollywood qui leur fait la part belle. Il est aussi touchant qu’effrayant. Il incarne bien les manipulateurs. Shia Laboeuf est étonnant pour une fois. Loin des rôles de Transformers, il prouve qu’il peut jouer sur d’autres registres, des rôles plus poignants, incisifs, moins lisse. Le film agit vraiment comme un révélateur sur lui. Le reste du casting est impeccable et chacun maîtrise son rôle à la perfection. S’il est bien une chose à sauver du film, c’est bel et bien son casting.

A sauver également la bande original du film composé par Craig Armstrong, elle opère une bonne balance avec les chansons rock du film. Elle représente bien Wall Street. Il est donc vraiment dommage qu’Oliver Stone prenne une telle distance avec son propos. Il ne dénonce pas, il ne s’implique. Il filme le tout sans parti pris et c’est bien dommage, car il y avait matière à réellement dénoncer les événements, certains comportements, voir même le système. Au final, il reste un bon film, intéressant dans le propos, mais qui manque cruellement d’envergure.

Rendez-vous sur Hellocoton !
Taggé , , , .Lien pour marque-pages : Permaliens.

2 réponses à Wall Street – L’argent ne dort jamais (2010) – Avant-première

  1. Ping :Twitted by Cine_Magic

  2. Ping :Rétrospective et bilan 2010 | Cine'Magic

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *